Evasion

2 février, 2015

Une soudaine envie d’évasion…regroupement de pensées :

  • La vie est courte et pourtant on passe notre vie à rêver ce qu’on pourrait faire, à fantasmer notre bonheur sans savoir se saisir de la réalité. Depuis quelques jours j’ai décider de vivre, de vivre pleinement les événements qui se présentent à moi.
  • Si tu es triste et que tu baisse la tête, lève juste tes yeux et tu verra au loin une lumière, la lumière de la vie qui n’attend que toi.
  • Soit acteur de ta vie et la vie se déroulera selon le scénario que tu auras choisis.
  • On est libre et maître de nos choix ?! C’est ce qu’on veut nous faire croire. Demande toi ce que tu désire et ce qui motive tes envies.
  • Regarde toi dans une glace, souvent, et savoure ton image car tout ce que tu vois est éphémère et mérite d’être considéré à sa juste valeur. Tu es beau.
  • Si tu écoute ton corps il saura te soutenir. Si tu maltraite ton être il se dérobera sous tes pas. Respecte toi.
  • Si tu crois connaitre le malheur c’est que tu ne l’as pas vécu. Souris.
  • La vie est un parcours sans fin où à chaque pas les obstacles se complexifient. N’oublie pas que tu n’es jamais seul.
  • Tu n’as pas la force de changer le passé alors ne regrette rien et agit pour changer ton futur.  Bas toi pour être heureux.

 

L’Amour et le Bonheur

27 janvier, 2015

Depuis notre plus jeune âge on grandit dans une illusion de l’amour, une illusion qui avec l’âge se retrouve éclatée par cette même société qui nous impose un système de consommation excessif.

Les films nous vendent des relations inébranlables et inespérées, ils nous donnent de quoi rêver certes mais nous laisse dans la bouche le goût amer de notre triste réalité. La vraie vie n’est pas un film. Non, ton ex que tu aime toujours ne sera pas présent sur le quai de la gare à t’attendre un bouquet de rose à la main. Non, l’homme qui t’as trompé ne reviendra pas vers toi quelques semaines plus tard une bague dans la poche pour t’annoncer que « sans toi je ne suis rien ». Non,  tout ceci n’existe pas…Et pourtant c’est ce qu’on s’entête à nous vendre parce que la réalité est bien moins belle que ça. Dans la vraie vie ton copain te quitte comme une merde par sms, il te trompe à tout bout de champ ou juste il n’est pas aussi beau que tu l’aimerai.

L’amour est à la base un sentiment innée chez l’homme mais la société se l’est appropriée pour en faire un concept emplie d’espoir mais pourtant inaccessible. Une fois que l’homme aura compris que l’amour n’est pas ce que l’on veut nous faire croire alors à ce moment là seulement il sera capable d’aimer vraiment.

Nos société « évoluée » nous ont volés nos sentiments les plus intimes pour y déposer des convictions sociétales selon lesquels l’amour doit aboutir à une union de deux être dans le but de perpétuer l’espèce et tout ceci dans l’unique et ultime but d’entretenir la consommation. La réalité c’est que l’amour est un sentiment, dépourvu de toute ambition, né du dépôt de notre propre narcissisme en l’autre. Le seul et unique but de ce sentiment est l’accès au bonheur et le bonheur ne dépend pas de cette société consommable mais de l’ensemble de notre environnement humain et naturel. Le bonheur existe depuis la nuit des temps et dans toutes les sociétés, dans nos pays développé le taux de dépression est des plus élevé. Pourquoi ? Parce qu’on nous fait croire que la consommation est le but de notre vie et que le système imposé par l’Etat est notre seule alternative cependant on notera que les sociétés les « moins développées » sont pourtant celle où la population est la plus heureuse. Pourquoi ? Tout simplement parce que la seule chose dont l’homme à besoin pour vivre c’est d’un environnement stable aussi bien sur le plan psychique que physique et que cet environnement stable ne peut exister dans une société aussi mouvante que la nôtre, exploitant nos performance et entretenant la concurrentialité.